VILLAT Angèle

« L’eau indispensable et capricieuse – la lumière aquarellée – les regards sur le monde – Les yeux des autres – les sentiments et l’émotion – la vie depuis l’origine de temps. J’aime traduire les regards et les expressions dans les portraits et chez les animaux. J’aime les faire parler ou les mettre en situation. Quant à la nature aussi, j’aime à la faire parler. Ma technique dite « de l’humide dans l’humide » apporte beaucoup d’interrogations dans la lutte avec les pigments et l’eau. C’est également un grand plaisir que j’aime à partager avec mes élèves, dans le club créé, il y a plus de dix ans dans mon petit village de Castelnau d’Aude. »